Soja et déforestation

Dans l'Union Européenne, 87 % du soja est destiné à nourrir les animaux, contre 7 % pour l'alimentation humaine directe. Les 6 % restants sont destinés aux agros carburants. (d'après Greenpeace)


Un Européen consomme en moyenne 61 kg de soja par an, dont 57 kg de manière indirecte. (WWF)

Par exemple, sont consommés :

  • 109g de soja pour produire 100g de blanc de poulet

  • 35g de soja pour un œuf de 55g

  • 59g de soja pour 100g de saumon d'élevage

  • 51g de soja pour 100g de côtes de porc

  • 46g de soja pour 100g de viande de bœuf hachée

  • 25g de soja pour 100g de fromage

Le soja qui contribue à la déforestation est celui que l'on importe d'Amérique du Sud (surtout Brésil et Argentine) et il est principalement destiné à l'alimentation animale.


Consommer des produits animaux (nourris au soja importé d'Amérique du sud) contribue donc fortement à la déforestation de la forêt Amazonienne. Mais nous avons une bonne nouvelle pour vous : consommer du soja d'origine française n'y contribue pas !


Pour lutter contre la déforestation due à la production de soja, on vous encourage donc à végétaliser votre alimentation, notamment en consommant du soja (et ses produits dérivés) issu de cultures françaises. Et heureusement, il l'est dans 99% des cas !


PS : le soja de notre tempeh provient du sud-ouest de la France et en plus il est bio 😉

0 vue0 commentaire